Des conseils pour un rachat de crédits locataires

Les locataires ayant souscrit à des crédits à la consommation, des prêts immobiliers et autres prêts personnels et qui sont sur le bord d’être exposé à un surendettement peuvent recourir à un rachat de crédits. Cela est possible à condition que le locataire ne rencontre en aucun cas des retards de paiement dans son loyer. Découvrez les informations essentielles à savoir concernant le rachat de crédits dédiés aux locataires.

Les raisons d’un rachat de crédits locataires

Les refus de demande de crédits peuvent être dus à un taux d’endettement trop élevé. Pour remédier à ce genre de situation, il est conseillé de souscrire à un rachat de crédits même si vous êtes locataire. En regroupant l’ensemble des prêts en cours avec coconfinance.fr, il est possible de réduire le taux d’endettement avec un seul et unique prêt. Grâce à ce rachat de crédits à la consommation, il est beaucoup plus facile pour le locataire de demander un prêt immobilier afin de financer ses différents projets. De même pour les retraités qui ont une peur d’appréhender leur baisse de revenue au moment de leur retraite.

Les durées et les montants maximums pour le rachat de crédits locataires

Le rachat de crédits locataires dure entre 3 ans et 12 ans, avec un montant total de 8 000 euros à 100 000 euros avec les frais de dossier inclus dans ce montant (voir ici). Pour ce faire, votre mandataire demandera à leur client qui souhaite souscrire à un rachat de crédits la présentation des trois derniers relevés de son compte bancaire sans rejet de prélèvement ou de retard de paiement des factures, à savoir le paiement du loyer. Le respect de cette condition évitera un refus du rachat de crédits pour les locataires. Alors, n’hésitez pas à demander un regroupement de crédits auprès de votre mandataire pour trouver la bonne offre de rachat qui répondra à votre attente.